M15 - Image Header
Image
Cité des Électriciens - d'hier à demain Header 2
Titre

D'hier à demain

M12 - Texte (1)

Brève histoire de la cité des Électriciens

La cité des Électriciens est construite par la Compagnie des mines de Bruay entre 1856 et 1861 pour loger les familles des mineurs travaillant à la fosse n°2. La Compagnie des mines a choisi de grands savants ayant fait des découvertes en matière d’électricité pour nommer les rues de la cité : Ampère, Marconi, Volta, Edison, Coulomb, Franklin, Laplace, Faraday, Branly et Gramme, d’où son nom d’usage « cité des Électriciens ».  

Il s’agit de la plus ancienne cité minière subsistant dans le Bassin minier du Pas-de-Calais. Elle constitue une véritable charnière dans l’histoire de l’habitat ouvrier. Elle témoigne en effet de la progressive évolution de l’habitat ouvrier au XIXe siècle, et est un exemple exceptionnel de l’architecture des premiers corons. 

Sa configuration n’a pas changé depuis sa construction. Elle comprend sept barreaux parallèles à la rue Anatole France et deux barreaux perpendiculaires. La conservation des carins (dépendances) et des voyettes (ruelles) lui a permis de garder son intégrité. 

En 2008, la cité est progressivement vidée de ses habitants et laissée à l’abandon depuis l’arrêt de l’activité minière à Bruay-La-Buissière (1979). Elle accueille alors une première intervention artistique de la compagnie marseillaise Les Pas Perdus. La compagnie invite à changer de regard sur cet élément du patrimoine minier, en plongeant la cité dans un univers décalé et poétique avec l’aide des habitants, véritables acteurs de la transformation de leur environnement. À leur suite, des artistes tels que Gilles Bruni – avec Campement – ou François Andès – avec Le singe qui lèche – y ont mené des expérimentations artistiques jusqu’au démarrage effectif des travaux de réhabilitation en 2013. 

Visuels : M13 - Diaporama photos
Image
Slider d'hier à demain Cité des Électriciens 1
Image
Slider d'hier à demain Cité des Électriciens 2
Image
Slider d'hier à demain Cité des Électriciens 3
Image
Image slider d'hier à demain cité des électriciens
M12 - Texte (2)

Caractère de la réhabilitation et esprit du projet

Cité des électriciens réhabilitation

 

Réhabilitée par l’Agence d’architecture Philippe Prost associée à l’agence de paysagisme FORR, aux muséographes de l’agence Du&Ma et à Villar+Vera pour la signalétique, la Cité des Électriciens est un exemple de la compatibilité entre patrimoine bâti et développement durable. En conservant l’existant, en lui affectant de nouveaux usages, le projet préserve et adapte la Cité aux nouveaux modes d’habiter comme aux problématiques environnementales. Par ailleurs, trois barreaux restent la propriété de Maisons & Cités (bailleur social) qui les a rénovés en dix logements sociaux, permettant de maintenir l’usage initial de la cité. 

 

Agence d'architecture Philippe Prost - Cité des Électriciens

 

Inscrite aux Monuments Historiques en 2009, la cité devient en 2012 l’un des cinq grands sites miniers dans le cadre de l’inscription du Bassin Minier sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de Paysage culturel, évolutif et vivant. Tous ces sites ont la spécificité d’incarner à la fois l’histoire et l’avenir du territoire. Ils ont ainsi vocation à être un levier de renouveau dans les lieux même où l’industrie charbonnière vécut ses heures de gloire. 

La Cité des Électriciens est un lieu dans lequel patrimoine, culture et tourisme sont étroitement liés. Entre interprétation du patrimoine minier, créations artistiques, jardins potagers et gîtes urbains, à la fois lieu de mémoire et lieu de vie, la Cité se distingue par ce caractère éclectique et pluridisciplinaire. Elle s’attache aussi à véhiculer des valeurs d’éducation participative, de partage, d’implication des habitants. 


Ouvert sur la ville comme sur l’espace agricole, le site dans son ensemble invite à imaginer l’avenir d’un territoire.
 

Cité des Électriciens d'hier à demain

 

Découvrir également

M14 - Découvrir également

La Cité
des Électriciens

Rue Franklin
62700 Bruay-la-Buissière
06 74 74 65 75

icone fermer
Maison d'ingénieur : salle d'expositions
Il s’agit de la plus ancienne cité minière subsistant dans le Bassin minier du Pas-de-Calais. Elle constitue une véritable charnière dans l’histoire de l’habitat ouvrier. Elle témoigne en effet de la progressive évolution de l’habitat ouvrier au XIXe siècle.